Un skateur professionnel parcourant 800 milles Arizona Trail pour collecter des fonds pour l’association à but non lucratif de Phoenix – AZFamily

PHOENIX (3TV / CBS 5) – Chaque année, quelques centaines de randonneurs ambitieux abordent toute la longueur de l’Arizona Trail, qui parcourt 800 miles à travers l’État, du Mexique à l’Utah. Cette année, cela inclut un athlète professionnel de la vallée.

“Je suis un peu nerveux, mais honnêtement juste excité comme l’enfer”, déclare Ryan Lay, dans une vidéo qu’il a postée sur YouTube au début de sa randonnée.

La famille de l’Arizona a rencontré Lay à la fin du mois de mars alors qu’il traversait les montagnes de la superstition, à environ 300 miles sous sa ceinture. «Nous vivons dans un monde trépidant, et ça a été vraiment agréable de se déconnecter et de retrouver le rythme de la terre», dit Lay.



randonnée Mt.  Lemmon

Le skateur professionnel dit que le point culminant jusqu’à ce point était la randonnée dans la neige au-dessus du mont. Lemmon.



Le skateur professionnel dit que le point culminant jusqu’à ce point était la randonnée dans la neige au-dessus du mont. Lemmon. Il y avait cependant une chose avec laquelle il luttait. «Seules les ampoules ont été assez difficiles», dit-il. “Je n’ai pas beaucoup d’ampoules, en général, en skate.” Ces ampoules servent un objectif plus grand. Lay est également le co-fondateur de Phoenix à but non lucratif ‘Patiner après l’école, ‘qui enseigne aux élèves du primaire mal desservis comment faire de la planche à roulettes.

L’année dernière, sans enfants à l’école, ils est passé à la remise à neuf de vieilles planches et à les donner gratuitement aux enfants. «Malheureusement, cela ne permet pas de garder les lumières allumées», dit Lay. Il utilise donc sa randonnée longue distance comme une collecte de fonds pour l’organisation à but non lucratif. C’est appelé “Diable d’un trek», et il a dépassé l’objectif initial de 8 000 dollars. Le total a maintenant dépassé l’objectif élargi de 12 000 dollars, soit plus de 14 000 dollars.

«Je pense que beaucoup de gens ont vraiment hâte que les choses reviennent à la normale», dit Lay. “Alors ils se mettent en quatre pour aider leurs petites entreprises locales qui ont été très durement blessées pendant le COVID.”

C’est la première randonnée de Lay, et il le fait principalement en solo. Comme d’habitude pour ce type de voyage, il enverra des sacs de nourriture déshydratée devant lui, aux bureaux de poste des communautés de passage. Lay couvre entre 20 et 30 miles par jour et s’attend à terminer entre la mi et la fin avril. La collecte de fonds pour Skate After School restera jusque-là.