Un groupe marchant 902 miles pour la sensibilisation à la traite des êtres humains s’arrête à Richmond – 8 News

RICHMOND, Virginie (WRIC) – Un groupe marchant sur près de 1000 miles sur la côte Est pour sensibiliser le public à la traite des êtres humains s’est arrêté vendredi à la prison des esclaves de Lumpkin à Richmond.

Le voyage de 902 miles appelé FreeTHEM Walk a commencé lundi à Lynchburg. Le groupe parcourra l’itinéraire du chemin de fer clandestin, se terminant à Buffalo, New York.

Le groupe a déclaré que la traite des êtres humains étant de l’esclavage moderne, il emprunte cette route pour sensibiliser et rendre hommage à ceux qui se sont battus pour mettre fin à l’esclavage.

Des leaders communautaires comme l’avocate des droits civiques Tavorise Marks ont rencontré le groupe à Shockoe Bottom pour réfléchir.

«Nous nous tenons au-dessus des corps qui ont été achetés et vendus; des gens qui me ressemblent. Et je sais que l’esclavage existe toujours et qu’il ne se limite peut-être pas seulement aux personnes d’origine afro-américaine, mais aux personnes du monde entier », a expliqué le chef du groupe et fondateur de Missions mondiales RAMP, Kelly Diane Galloway.

Le groupe s’est également arrêté à la Maison Blanche de la Confédération avant de se rendre à la prison des esclaves de Lumpkin.

Ils prévoient de terminer leur marche le 19 juin à Buffalo, New York.