Si les parents sont vaccinés et que les enfants ne le sont pas, que peut-on faire en toute sécurité cet été? – KARE11.com

Les parents sont dans une position unique cet été. Plusieurs mois peuvent s’écouler avant que les enfants ne deviennent éligibles au vaccin.

MINNESOTA, USA – La plupart des parents sont déjà habitués à faire des sacrifices pour leurs enfants.

Après tout, c’est bien ça d’être parent, n’est-ce pas?

Et le pédiatre Dr Stacene Maroushek de Hennepin Healthcare affirme que la pandémie ne fait pas exception.

Bien que de nombreuses activités d’été puissent être plus sûres pour les parents vaccinés, elles peuvent ne pas être aussi sûres pour les enfants.

«Les enfants ne sont peut-être pas très malades, mais avec le B117, ils peuvent être un peu plus malades», dit le Dr Maroushek.

“Vous devez continuer les mêmes précautions que vous avez prises, la distanciation sociale, le port du masque.”

Et Maroushek dit que les premières études et recherches suggèrent que les enfants pourraient être plus susceptibles de propager la variante B117 aux adultes.

Ainsi, avec les activités estivales comme les sports et les dates de jeu, Maroushek dit que les parents devraient garder le cap et garder leurs enfants à distance sociale quand ils le peuvent.

Et avec les voyages en famille, elle dit que certaines activités sont plus sûres que d’autres.

«Des activités de plein air si vous le pouvez, une randonnée dans le parc, une promenade, peut-être une sortie sur des sentiers naturels», dit Maroushek.

Bien qu’il soit très improbable de faire vacciner les enfants avant l’été, Pfizer estime que son vaccin devrait être prêt pour la plupart des enfants avant le début de la prochaine année scolaire.

La société a demandé l’approbation de la FDA vendredi pour les enfants âgés de 12 à 15 ans.

Maroushek dit que les jeunes enfants ne sont peut-être pas loin derrière et que faire vacciner les enfants n’est peut-être pas aussi compliqué que pour les adultes.

«Je sais que dans le passé, lors de grandes pandémies, ils ont utilisé les écoles comme site de vaccination et s’ils font quelque chose comme ça, vous savez que nous pourrons peut-être le faire assez rapidement», dit Maroushek.

Mais jusqu’à ce que cela se produise, elle dit que les parents devraient se concentrer sur la sécurité cet été.

“Les gens en ont vraiment assez. Ils en ont vraiment fini. Et tout le monde veut sortir et faire des choses, mais nous n’en sommes pas encore tout à fait là. Je pense que vous devez quand même garder le cap.”