Oncor demande près de 100 millions de dollars de hausses de tarifs aux clients de Dallas – FOX 4 Dallas

Oncor demande une forte augmentation des tarifs – plus importante que l’an dernier et plus du triple de ce qu’elle avait demandé en 2019.

La société facture aux clients du nord du Texas la fourniture d’électricité fournie par d’autres sociétés. Il indique que l’augmentation des tarifs concerne strictement les dépenses que l’entreprise a investies dans son infrastructure en 2020 et n’est pas liée à la tempête de neige historique de février.

Oncor demande une augmentation totale des tarifs de 97,8 millions de dollars aux clients des villes de l’État. C’est un sujet douloureux pour beaucoup à peine deux mois après que les conditions hivernales ont laissé des millions de personnes sans électricité.

C’est une demande que la ville de Dallas refusera.

«Même pour un service public de la taille d’Oncor, c’est une augmentation importante. C’est beaucoup d’argent», a déclaré Thomas Brocato, avocat représentant 162 villes du Texas desservies par Oncor. “Quel que soit le fournisseur tiers, tous les clients sont concernés.”

Les villes n’ont cependant pas le dernier mot. Même avec le refus de Dallas, la demande va finalement à la Commission d’utilité publique. C’est là que Brocato négocie une résolution.

«Les villes s’occupent des contribuables résidentiels et commerciaux. Ce sont les villes qui protègent le plus les contribuables», a déclaré Don Knight, procureur de la ville de Dallas.

La demande de cette année coûterait 16,20 $ au payeur ordinaire au cours d’une année. Cela s’ajoute à l’augmentation de 12,60 $ l’an dernier et à l’augmentation d’environ 5 $ en 2019.

Selon Oncor, les augmentations sont justifiées en raison de ses investissements dans les infrastructures et de la croissance rapide de la région.

Brocato dit que certaines augmentations sont justifiées et son entreprise analysera de près cette demande pour déterminer si le montant élevé est raisonnable.

“Nous savons que les contribuables paient les factures d’électricité et nous sommes préoccupés par les tarifs que les résidents et les entreprises paient. Nous ne voulons pas qu’ils aillent dans d’autres États, car ils peuvent obtenir de meilleures offres sur les factures d’électricité, et nous voulons garder les lumières allumées”, a-t-il déclaré. .

Si le PUC approuve la hausse des taux, il frappera les factures le 1er septembre.