Lettres à l’éditeur – Bainbridge Island Review

Sauver à nouveau la forêt

Pour l’éditeur:

La famille Jones a déménagé à Meadowmeer en 1976. Nous avons marché et parcouru la forêt du DNR à partir de 1968 lorsque nous avons déménagé sur l’île après avoir obtenu notre diplôme de l’UW. La randonnée ou l’équitation à travers la cathédrale tranquille des grands arbres a apporté des moments de paix reposante aux animaux et aux personnes après une journée de travail ou d’école.

Lorsque la campagne pour sauver la forêt a commencé, nous avons travaillé dur pour y arriver. J’ai nos t-shirts dans un conteneur de stockage quelque part. Kirk et Mike Jones avec la famille Russell ont tracé les sentiers de la forêt du Nord dans les années 70, et nous les utilisons aujourd’hui. Cela me chatouille le cœur de voir notre quartier et d’autres les utiliser 50 ans plus tard. Les cerfs et les oiseaux partagent leur maison avec les promeneurs, leurs chiens, les jeunes cavaliers conduits sur des lignes de plomb pour assurer leur sécurité, ainsi que les cavaliers expérimentés qui vivent tous le «bain de forêt» comme ils l’appellent au Japon.

Sauver la Grande Forêt pour les générations à venir est encore plus important aujourd’hui. Nous n’avons pas à découper notre forêt en pistes de vitesse spécialisées pour les motards ou tout autre groupe. Une fois de plus, nous devons sauver la forêt. Je demande au conseil du parc de voter non sur cette nouvelle proposition.

Penny Jones

Île Bainbridge

Police de soutien

Pour l’éditeur:

Mon estomac se retourne et j’ai mal à la tête à l’idée qu’ils passent plus de temps au poste de police / bâtiment du tribunal à part examiner les plans pour que cela puisse aller de l’avant.

À la lumière du récent accident tragique, il me semble insondable que nous puissions continuer à traiter la police comme des premiers intervenants de seconde zone. Bien que les pompiers soient peut-être venus sur les lieux, ils venaient de l’un des trois postes récemment nouveaux ou rénovés, tandis que les policiers viennent ou reviennent d’un poste construit au siècle dernier alors que leur seule responsabilité était le centre-ville.

Compte tenu des tragédies (accidents de voiture, dont il y en a beaucoup sur l’île; violence domestique; crises de santé mentale; personnes dévastées par des escroqueries; ou dépendances de membres de la famille) dont ils sont témoins et doivent gérer, je suis consterné qu’ils doivent revenir Immeuble délabré et désuet pour rendre compte et organiser leur travail.

Les conseils précédents ont été informés que ce bâtiment est dangereux – sujet aux tremblements de terre et aux tsunamis, dangereux pour la sécurisation des armes, etc. du devoir, ou un citoyen, en raison de votre retard dans l’obtention de logements sûrs et mis à jour pour eux, conçus pour le 21e siècle? Cela me rappelle la catastrophe électrique au Texas qui a été rendue catastrophique par la réticence des entreprises à hiverner leur équipement parce que cela coûterait trop cher, et cela n’avait pas encore posé de problème.

Enfin, nous possédons la propriété Harrison. Nous ne pouvons pas dépasser la négociation, alors je ne sais pas pourquoi les membres du conseil passent du temps à «vérifier» la négociation. La proposition que nous pourrions construire un autre bâtiment moins cher et utiliser cet espace pour «quelque chose de moins» est absurde. Il suffit de regarder tous les bureaux / locaux commerciaux vides disponibles à la location et d’expliquer comment la ville pourrait «vendre» cet espace. Il y a une conception pour le remodelage qui répond aux besoins de la police et du tribunal.

Le Conseil devrait se concentrer sur la recherche de la bonne équipe pour se mettre au travail.

Gloria Sayler

Île Bainbridge

Oui aux pistes cyclables

Pour l’éditeur:

Je vous écris pour exprimer mon ferme soutien aux pistes de vélo de montagne proposées à Grand Forest North décrites dans le numéro du 19 mars de l’Examen.

En tant que parent d’un enfant de 13 et 9 ans passionné de vélo de montagne et moi-même cycliste, je suis enthousiasmé par les possibilités accrues de conduite sur l’île de Bainbridge. Nous vivons à proximité de la Grand Forest, et les sentiers supplémentaires envisagés par le conseil d’administration du parc créeraient des possibilités de loisirs bienvenues pour notre famille et le nombre croissant de vététistes sur l’île.

Nous vivons à la lisière de la Grand Forest, et nous y marchons et roulons régulièrement. Plus généralement, notre famille a toujours apprécié l’engagement de Bainbridge envers des installations qui prennent en charge le large éventail de façons dont les insulaires vivent le plein air.

Le conseil étudie la proposition de ces sentiers. Je crois comprendre que le coût du projet serait couvert par la collecte de fonds et les nombreuses heures de bénévolat consacrées par les membres de Gear Grinders et d’autres motards de l’île. Les vététistes sont depuis longtemps une source importante de soutien pour le réseau de sentiers de l’île, et ce nouvel effort ne fera que renforcer cette relation.

Je demande au conseil d’appuyer cet effort. Espérons que d’autres sur l’île qui soutiennent la création d’opportunités pour les enfants et les insulaires de tous âges de sortir feront également savoir au conseil du parc qu’ils soutiennent également cet effort.

Asaph Glosser

Île Bainbridge

Gardez la forêt verte

Pour l’éditeur:

Les sentiers de vélo de montagne proposés dans le Grand Forest North ignorent et violent le caractère, la préservation et l’utilisation appropriée des sentiers de Grand Forest. Les électeurs ont adopté en 1989 le Bond Levy pour se taxer là où la communauté était assurée que les propriétés de Grand Forest resteraient sous-développées et disponibles au public pour un usage passif, comme des sentiers, des panoramas et des zones naturelles.

Des pistes cyclables peuvent être construites ailleurs, si nécessaire, comme le nouveau parc Sakai, le parc Battle Point ou des propriétés privées. Nos forêts doivent être préservées conformément à notre patrimoine sur l’île et est compatible avec notre avenir sain qui exige de lutter contre l’érosion, les infiltrations d’eau dans notre aquifère à source unique et la préservation de nos habitats fauniques et de nos écosystèmes végétaux.

Ce parc est bien utilisé par les amoureux de la nature, les marcheurs, les joggeurs, les randonneurs, les ornithologues amateurs, les cerfs, les coyotes, les hiboux et plus encore. Des spécialistes de la recherche de hiboux ont vu la seule paire d’îles de chouettes pygmées du Nord vulnérables à Grand Forest North. Citoyens de Bainbridge Island, veuillez écrire des courriels au conseil de district des parcs pour exprimer votre préoccupation.

Nora Masters

Île Bainbridge

Un autre oui pour les vélos

Pour l’éditeur:

J’écris pour exprimer mon ferme soutien aux pistes de vélo de montagne proposées à Grand Forest North. Je roule dans la Grand Forest depuis que j’ai déménagé sur l’île en 1998. En 2016, mon fils et moi avons rejoint Gear Grinders. Depuis, j’encadre et forme les 50 étudiants et plus de 30 bénévoles.

Bainbridge Island Parks a été un excellent partenaire avec les Gear Grinders, et j’apprécie leur soutien de tous les utilisateurs du sentier. En tant que vététiste et entraîneur, nous enseignons que le travail sur sentier fait partie de l’utilisation de n’importe quel sentier. Nous nous portons volontaires pour des groupes de travail et nous nous efforçons d’arrêter et de résoudre les problèmes au fur et à mesure que nous les rencontrons. Des choses simples comme nettoyer la purge aident tous les utilisateurs du sentier.

Le Conseil des parcs examine la proposition de ces sentiers. Le coût du projet serait couvert par la collecte de fonds et les nombreuses heures de bénévolat consacrées par les membres de Gear Grinders et d’autres motards de l’île. Les vététistes sont depuis longtemps une source importante de soutien pour le réseau de sentiers de l’île, et ce nouvel effort ne fera que renforcer cette relation.

Je demande à tous les membres du conseil d’appuyer cet effort. J’encourage les autres habitants de l’île qui appuient la création d’occasions pour les enfants et les insulaires de tous âges de sortir pour faire savoir au Conseil des parcs qu’ils soutiennent également cet effort.

David Joslin

Île Bainbridge

Projet terminé

Pour l’éditeur:

J’ai récemment terminé mon projet Eagle Scout à Battle Point Park. Je tiens à remercier les membres de la communauté qui ont aidé, Bainbridge Island Metropolitan Park and Recreation District, Battle Point Astronomical Association, Bainbridge Community Foundation et Scout Troop 1564. Je suis très reconnaissant pour l’aide financière, l’expertise technique et le temps fourni.

Le projet est une marche solaire. Il y a 10 panneaux installés autour du sentier représentant notre système solaire. La distance de chaque planète par rapport au premier signe est proportionnelle à sa distance moyenne du soleil. Recherchez les panneaux la prochaine fois que vous vous rendrez au parc et arrêtez-vous à l’observatoire si vous souhaitez en savoir plus.

Kyle Schroer

Île Bainbridge

Sentiers inappropriés

Les sentiers de vélo de montagne proposés à Grand Forest North constituent une utilisation hautement inappropriée, destructrice et envahissante d’un environnement naturel délicat et doivent être déplacés dans un endroit beaucoup plus sûr, moins sensible à l’environnement et plus généralement adapté à des activités récréatives.

En plus de promouvoir les nombreuses pistes cyclables locales et pratiques existantes, pourquoi ne pas explorer à la place un lieu construit à cet effet plus sûr et plus contrôlé, tel que Battle Point Park?

Et la faune locale comme les hiboux n’est-elle pas suffisamment stressée et menacée sans ajouter ce fardeau supplémentaire juste pour plaire et divertir ceux qui sont pour la plupart quelques petits membres de clubs privés?

Si cela se produit, je crains également d’entendre parler d’une autre blessure grave et paralysante ou d’un décès qui finira par se produire dans un endroit aussi non réglementé et rempli de dangers.

Ed Campbell

Port Ludlow