Les activités de masques intérieurs reprennent dans les gymnases, les studios de fitness à partir du 21 juin

SINGAPOUR – Alors que Singapour se dirige vers phase trois (alerte renforcée) à partir de lundi prochain (14 juin), les gymnases et les studios de fitness devront attendre un peu plus longtemps pour savoir s’ils peuvent reprendre leurs opérations en salle.

Le groupe de travail multiministériel (MTF) a déclaré jeudi que si la situation des coronavirus reste sous contrôle dans les semaines à venir, les gymnases et les studios de fitness seront autorisés à reprendre les activités sportives en salle sans masque avec des mesures de gestion sûres en place à partir du 21 juin.

Ces mesures comprennent une distance sociale d’au moins 2 m entre les individus et d’au moins 3 m entre les groupes de cinq personnes maximum. Les cours de sports en salle et en plein air peuvent également être dispensés en plusieurs groupes de cinq, dans la limite de 30 personnes, moniteur compris.

Les participants seront autorisés à se démasquer s’ils pratiquent des activités intenses, mais sont encouragés à rester masqués dans la mesure du possible.

Dans le cadre des mesures renforcées actuelles pour la phase deux, qui a pris effet le 16 mai, seules les activités physiques de faible intensité telles que le yoga et le pilates peuvent avoir lieu dans les gymnases publics et privés et les studios de fitness.

Les programmes organisés et les classes d’activités de faible intensité n’ont été autorisés à effectuer leurs sessions qu’en groupes de deux.

Le président de la Singapore Fitness Alliance, Sean Tan, a déclaré que la dernière annonce était une agréable surprise pour l’industrie, car beaucoup ne s’attendaient pas à ce que les activités n’exigeant pas le port de masques reprennent si tôt.

Tan, qui est également le directeur de True Group, a déclaré : « En général, l’industrie du fitness a été ravie de l’annonce d’aujourd’hui car nous rouvrirons le 21 juin avec une politique de non-masquage, et c’est un énorme soulagement.

“Cela souligne la conviction du gouvernement que le secteur du fitness est important, et nous pouvons recommencer à faire revenir les gens dans nos gymnases et studios pour reprendre leurs programmes de fitness.”

Il a ajouté que l’extension du Job Support Scheme (JSS) pour aider les secteurs qui doivent rester fermés jusqu’au 20 juin était utile et bien accueillie par les acteurs de l’industrie.
Les secteurs touchés recevront un soutien JSS de 10 % du 21 au 30 juin.

Lorsque les activités intérieures dans les gymnases et les studios de fitness seront autorisées à reprendre, le personnel de ces endroits où les clients sont démasqués devra subir des tests Covid-19 réguliers.

Cela fait partie du régime de test régulier rapide et facile pour le personnel impliqué dans des activités de « masquage à haut risque », qui sera introduit en juillet pour réduire la transmission pendant la phase trois (alerte renforcée).

Les événements sportifs participatifs de masse tels que les courses pourraient également être autorisés à reprendre à partir du 21 juin, avec un maximum de 250 participants si des tests pré-événement sont mis en œuvre. Si les participants ne sont pas testés avant l’événement, seules 50 personnes seront autorisées à participer.

À partir de lundi prochain, les spectateurs seront autorisés à revenir à des événements sportifs tels que la Premier League de football de Singapour ou les spectacles de la tenue d’arts martiaux mixtes One Championship. Le nombre de spectateurs sera limité à 250 participants avec des tests pré-événement, tandis qu’aucun test n’est requis pour les événements avec 50 participants ou moins.

Un porte-parole de l’Association de football de Singapour a déclaré: “Comme le SPL ne doit reprendre que le mois prochain, l’Association de football de Singapour continuera de surveiller les mesures en vigueur et décidera des conditions de retour des fans de SPL sur les sites de match. plus proche de la période de reprise de la Ligue.

LIRE SUIVANT : Singapour va assouplir les bordures de Covid-19 et rouvrir en 2 phases à partir du 14 juin : tout ce que vous devez savoir